Le blog Femat

Chantier « Bulle de Son » : musique et éco-construction !

Depuis peu, les amateurs de musique et groupes peuvent retrouver dans le 9e arrondissement de Lyon un tout nouvel espace dédié à la musique et à la répétition. Femat, qui s’est associé au projet en participant à la rénovation des locaux, vous présente aujourd’hui les différentes étapes du chantier d’éco-construction réalisé par Marc, auto-constructeur, et gérant de Bulle de Son.

 

Bulle de son

 

Lorsqu’on entre dans les magnifiques locaux de Bulle de Son, on a du mal à imaginer qu’il y a quelques mois c’était encore un grand atelier avec seulement une petite mezzanine et deux cloisons. Les WC, situés à l’étage, ont du être déplacés au rez-de-chaussée pour des questions d’accessibilité. L’ensemble de ces travaux de démolition a pris environ un mois. Le hangar présentant un puits de lumière central, l’agencement de l’espace et la position des studios ont été pensé en fonction, de manière à profiter au maximum de cette source lumineuse. Le reste des travaux s’est déroulé suivant différentes étapes successives.

 

L'atelier tel qu'il était avant les travaux

 

1

Isolation des murs

La première étape a été l’isolation des murs en périphérie. L’étanchéité des fenêtres a été réalisée à l’aide de mastique et de joints. Ensuite l’isolation de la paroi s’effectue à l’aide de fibre de bois en panneau d’épaisseur 100 mm et de 2 plaques de plâtre superposées. Une fois ce travail réalisé, on passe aux cloisons séparatives, avec le tracé des trois studios de répétition insonorisés (studios S, O et N). Afin que l’acoustique soit parfaite pour les musiciens, un gros travail a été réalisé sur l’isolation de ces pièces avec la pose de :

  • 3 plaques de plâtre
  • 1 panneau de ouate de cellulose
  • 2 plaques de plâtre

Le fait de positionner le panneau de ouate entre 3 plaques de plâtre d’un part, et 2 de l’autre, crée une asymétrie qui a pour effet d’arrêter plus de fréquence sonores.

 

2

Pose d’un premier faux-plafond

L’étape suivante a concerné le plafond des studios, avec la pose d’un premier faux plafond constitué de 10 cm de fibre de bois et d’une épaisseur de plaque, faisant ainsi baisser la hauteur de 60 cm et permettant le passage des gaines électriques et gaines VMC comme le montre la photo ci-dessous :

 

Réseau de gaines pehd dans faux plafons

 

3

Plancher sur lambourdes

Marc s’est ensuite occupé du plancher sur lambourdes. Afin d’améliorer l’insonorisation et de diminuer les bruits d’impact, de la ouate de cellulose en vrac a été mise entre les lambourdes et des semelles de lièges ont été positionnées au-dessus et en dessous de celles-ci.

 

Isolation plancher avec ouate de cellulose en vrac

 

4

Second faux-plafond

Un 2e faux plafond a ensuite été installé, avec 200mm de fibre de bois et 2 épaisseurs de plaque. La hauteur de plafond dans les studios est ainsi passé à 3.05 m

De plus, l’accès aux studios s’effectue par 2 portes successives laissant un petit sas, ce qui renforce l’isolation acoustique des différents studios de répétition.

 

5

VMC double-flux et réseau PEHD

Parallèlement au travail de cloisonnement et d’isolation, un système de ventilation VMC double-flux Zehnder et son réseau de gaines PEHD ont été installés.

 

VMC double-flux et son réseau de gaines pehd

 

Des bouches d’extractions et de soufflages ont été posées dans chaque studio, ainsi que dans le hall d’accueil et les toilettes. En plus du silencieux positionné près de la VMC DF, Marc a confectionné 8 autres silencieux en bois avec de la mousse alvéolé, permettant ainsi d’atténuer le bruit de son de la musique.

Pour renforcer l’insonorisation des studios de répétition, des panneaux de laine de bois et ouate de cellulose, encadrés de bois et recouvert de tissu Licra ont été positionnés sur les murs. Cela permet d’éviter les réverbérations du son.

Voici un aperçu des locaux dans lesquels Bulle de Son vous accueille dorénavant, au 72 rue du Bourbonnais, 69009 LYON :

 

Bulle de son

 WP_20140618_20_46_06_Pro            WP_20140618_20_45_13_Pro

Articles similaires

CHANVRIBLOC : la solution des bâtiments basse consommation d’énergie
KRONOTHERM Sound le panneau isolant contre les bruits d’impact
Prime pour la "rénovation énergétique" de 1350€ : Pour qui ? Comment ?
Partagez cet article
Share on Facebook15Share on Google+0Share on LinkedIn6Tweet about this on TwitterEmail this to someone
 

Publié par Florian Brunet-Lecomte le 25/08/14

Laissez un commentaire :