Le blog Femat

Prime pour la « rénovation énergétique » de 1350€ : Pour qui ? Comment ?

Lors de la dernière conférence environnementale, le gouvernement a réaffirmé son intérêt pour la rénovation énergétique, avec comme objectif de diviser par deux la consommation d’énergie du pays d’ici 2050.

Parmi les mesures annoncées, une prime a été instaurée afin d’aider les ménages les plus modestes dans leurs travaux de rénovation énergétique. D’un montant forfaitaire de 1350€ cette aide est accessible selon certaines conditions…

 

Prime rénovation énergétique

 

Quels travaux ?

Pour prétendre à la prime « Rénovation énergétique » il est nécessaire que les travaux soient réalisés par des professionnels.

De plus ils devront rentrer dans au moins deux catégories de travaux suivantes :

  • Travaux d’isolation thermique de la totalité de la toiture
  • Travaux d’isolation thermique de la moitié au moins des murs donnant sur l’extérieur
  • Travaux d’isolation thermique de la moitié au moins des parois vitrées donnant sur l’extérieur
  • Travaux d’installation de chaudières à condensation, de chaudières à micro-cogénération gaz ou de pompes à chaleur autres que air / air
  • Travaux d’installation de chaudières ou d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses
  • Travaux d’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

Pour qui ?

Cette prime est destinée aux propriétaires dont le logement constitue la résidence principale, situé en France et achevé depuis plus de deux ans.

Elle est attribuée sous conditions de revenus en fonction de la taille du foyer, entrant dans les paliers suivants :

Nombre de personnes Plafonds de revenus annuels
1 25 000 €
2 35 000 €
3 42 000 €
4 50 000 €
Par personne supplémentaire + 7 500 €

 

Comment ?

La demande de prime s’effectue en deux étapes, une avant les travaux, et l’autre après :

  • Avant les travaux :

Il vous faut remplir le formulaire en ligne disponible sur le site du gouvernement (accessible en cliquant ici), l’imprimer et le faire signer par les professionnels chargés de réaliser les travaux.

Ce document est à renvoyer à L’Agence de Services et de Paiement (ASP) accompagné des pièces suivantes : une pièce d’identité, un justificatif de domicile et des avis d’imposition justifiant du respect de la condition de ressources. C’est l’ASP qui confirmera ou non la validité de la demande et l’attribution de la prime en conséquence.

  • Après les travaux (délai de 18 mois) :

Le demandeur doit renvoyer à l’ASP un formulaire signé par les professionnels ayant réalisé les travaux, avec comme pièces-jointes les factures associées et un RIB qui servira au versement de la prime si son éligibilité est confirmée.

 

Prime rénovation énergétique

Articles similaires

La ouate de cellulose sur Lyon en région Rhône Alpes
L’OPTIQUE par Sébastien Bétend : premier magasin d’optique éco-conçu de France
LA SOLUTION ECONOMIQUE : LA RÉCUPÉRATION D’EAU DE PLUIE
Partagez cet article
Share on Facebook12Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
 

Publié par Florian Brunet-Lecomte le 11/10/13

Laissez un commentaire :