Le blog Femat

Gaines PEHD, conduit de ventilation spécifique pour réseau VMC double-flux

Il est essentiel de bien choisir sa VMC double-flux, ainsi que ses accessoires et son réseau de gaines PEHD. Le système de ventilation et son réseau sont déterminants pour la performance énergétique et la qualité de l’air de votre habitat. Nous passons en moyenne 80% du temps  à l’intérieur des bâtiments à respirer un air 5 fois plus pollué que l’air extérieur.

La ventilation a pour but de renouveler  l’air de votre logement pour évacuer les polluants COV, l’humidité, les odeurs… Les VMC hygro B, beaucoup installées en France dans la construction neuve, ne renouvellent pas suffisamment l’air, ce qui dégrade la qualité d’air intérieur. Les entrées d’air positionnées au-dessus des fenêtres n’apportent pas non plus le confort souhaité, été comme hiver.

Seule une VMC double-flux permet un renouvellement d’air suffisant pour obtenir une  qualité d’air intérieur élevée. Un transfert de calories s’effectue entre l’air vicié sortant et l’air entrant sans qu’ils ne se mélangent. Cette solution permet ainsi de réaliser d’importantes économies de chauffage, et offre un confort bien supérieur. L’air entre dans l’habitat à une température minimum de 19°C même avec une température extérieur de 0°C.

Un réseau de gaines spécifique est nécessaire pour la VMC double-flux afin de ne pas polluer l’air intérieur avec le rejet de particules et COV. La qualité des gaines et l’étanchéité sont une priorité car le réseau transporte l’air que vous respirez et la chaleur de votre maison. Le réseau pieuvre pour VMC double-flux, semi-rigide et de petit diamètre, simplifie la mise en oeuvre et offre l’avantage d’être lisse, facilitant ainsi son nettoyage et l’écoulement de l’air.

 

L’installation de ventilation double-flux en 4 étapes :

 

1

Le réseau primaire :

Il est composé d’une gaine pour l’air neuf et d’une autre pour l’air vicié rejeté. Ces gaines doivent être à forte isolation car la température de l’air qu’elles véhiculent est « égale » à celle de l’air extérieur, il faut donc éviter que le froid pénètre dans l’habitat en hiver, et inversement l’été. Le  diamètre des conduits « pipe » en EPP généralement utilisés est de 150 mm, nettoyables et rigides, pour faciliter l’écoulement d’air. Il est assemblé par emboîtement conique.

Conduits primaires vmc df

Installation de gauche : conduit rigide lisse en EPP, faible perte de charge, pas de dégagement de COV
Installation de droite : conduit souple en pvc et laine de verre, gaine écrasée, forte perte de charge, dégagement de COV et de fibres dans l’air

 
2

Les silencieux et distributeurs :

Ils sont composés de mousse acoustique et de chicanes pour éviter de transmettre le bruit des ventilateurs dans les gaines. Les silencieux servent également de distributeur pour le réseau pieuvre en PEHD. Une trappe de visite s’avère  utile pour le nettoyage du réseau aéraulique. Cette pièce existe en 4, 6 ou 10 sorties.

Silencieux ventilation double-flux

Installation de gauche : silencieux étanches composés de chicanes et de mousse acoustique performante, utilisé également comme distributeur
Installation de droite : silencieux de gaine non étanche et trop petit pour réduire efficacement le bruit

 
 
3

Réseau en gaines PEHD spécifique :

Les gaines qui composent le réseau sont en PEHD pur, de qualité alimentaire. Elles sont semi-rigides ce qui permet de faire des coudes, même courts, sans accessoires complémentaires. Des joints à chaque extrémité permettent de garantir l’étanchéité parfaite.

Réseau conduits ventilation vmc double flux

Installation de caisson de silencieux haute performance avec trappe de visite, distributeur intégré pour gaine de ventilation double flux en PEHD

 
 
4

Les boîtiers et bouches :

Le boitier présente deux extrémités pour recevoir d’une part la gaine en PEHD et de l’autre la bouche. Son but est de réduire la vitesse d’air à l’extrémité de  la gaine pour éviter le bruit ainsi que pour permettre le démontage de la bouche.

Bouche ventilation vmc double flux

Installation d’un boitier plenum pour faire la liaison entre la gaine de ventilation PEHD et la bouche de ventilation. Il n’est pas nécessaire d’utiliser une manchette

 

Pour toute demande de renseignements complémentaires, l’équipe FEMAT, à Dardilly (Lyon ouest), reste à votre disposition par mail à info@femat.fr ou par téléphone au 04 72 19 77 77.

 

Articles similaires

Pourquoi rendre étanche un bâtiment ?
Conduit de ventilation semi rigide en PEHD pour VMC Double Flux
Chantier "Bulle de Son" : musique et éco-construction !
Partagez cet article
Share on Facebook9Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
 

Publié par Florian Brunet-Lecomte le 6/06/14

2 commentaires sur cet article

Abonnez-vous aux commentaires grâce au flux RSS ou au TrackBack de l'article.

  1. Commentaire de Jean-Pierre // publié le 24 Juin 14 à 18 h 08 min

    Merci pour cet excellent « tutoriel » qui m’a permis de comprendre l’intérêt de ces gaines en pehd.

  2. Commentaire de Florian FEMAT // publié le 24 Juil 14 à 9 h 22 min

    Bonjour Jean-Pierre,
    Merci pour votre commentaire. Notre blog essaie d’apporter des réponses aussi concrètes que possible pour vous aider dans vos projets, et comprendre l’intérêt de produits de qualité. Ce produit Gaine VMC Double Flux en PEHD est aujourd’hui un produit que nous mettons sans cesse en avant. Il est l’assurance d’un travail de qualité, et d’un air intérieur sain.
    Bonne continuation dans vos projets, et merci pour votre confiance.
    Très cordialement
    Florian BL, gérant de FEMAT

Laissez un commentaire :