Le blog Femat

Pourquoi économiser l’énergie de son habitat ?

La maîtrise de sa consommation et les économies d’énergies sont devenues des paramètres incontournables de tout projet immobilier. Face aux problématiques environnementales, aux normes de plus en plus nombreuses et au coût de l’énergie en constante hausse, il est essentiel de prendre en considération les performances énergétiques de son habitat, et ce pour différentes raisons que nous évoquerons dans cet article.

Économies d'énergie

 

Réduire ses dépenses

Ces dernières années, le prix de l’électricité et du gaz n’ont cessé de croître, et il n’est pas prévu que cela s’inverse puisque d’ici 2016 l’électricité devrait encore augmenter de 30%. Une hausse vertigineuse qui oblige à trouver un moyen de limiter des dépenses qui prennent déjà une part considérable dans le budget moyen des français. D’autre part, la consommation augmente également, avec des logements plus grands, et des équipements électriques de plus en plus nombreux (appareils électroniques, petit électroménager…) Au final c’est en moyenne 5 à 10% des dépenses des ménages qui sont dédiées à l’énergie du domicile.

cout consommation dépenses energie

Puisqu’il est impossible pour un particulier d’agir sur le coût de l’énergie, c’est donc la consommation qu’il va falloir faire baisser pour diminuer les dépenses.

Soyez rassurés, vous pourrez continuer à brancher votre ordinateur pour surfer sur notre blog !

Bien que toujours plus nombreux, la part d’énergie qu’utilisent les appareils électriques est minime par rapport celle utilisée pour se chauffer. En effet, si l’on regroupe toute la consommation d’énergie (éclairage, chauffage, cuisson, électroménager, …) le chauffage représente en moyenne entre 60 et 70% de la facture globale. C’est donc plutôt sur cet aspect là qu’il va falloir se pencher si l’on veut réaliser des économies significatives.

conso-energies-menage

 

Et qui dit baisse de la consommation de chauffage ne dit pas forcément sous-chauffe du domicile. Il existe en effet de multiples solutions pour augmenter la température de son logement tout en diminuant le montant de sa facture.

Par exemple un bâtiment performant, avec des principes constructifs proches des standards passifs ou bbc permettra une réduction de votre consommation sans influer sur votre confort.

Hypothèses retenues pour ce comparatif :

  • Maison de superficie 100m² (4 personnes)
  • Coût du kWh : 0,13 € (moyenne) (source : EDF)
Comparatif Maison passive Maison BBC « Vieille » maison
Consommation de chauffage 1500 kWh / an 5000 kWh / an 15000 et 25000 kWh / an
Budget Chauffage 195 € / an 650 € / an 1950 à 3250 € / an

 

Les économies réalisées ne sont donc pas négligeables, le budget chauffage d’une maison ancienne peut être plus de 10 fois supérieur à celui d’une maison passive.

L’aspect financier n’est cependant pas la seule raison pour laquelle il est intéressant d’entreprendre des démarches d’économies d’énergie dans son habitat.

 

Valoriser son patrimoine immobilier

Désormais, chaque location ou vente immobilière est accompagnée d’un diagnostic de performance énergétique. Obligatoire, il permet d’estimer la consommation d’énergie du logement, et les émissions de gaz à effet de serre.

bilan-energetique

En fonction des résultats, une lettre est alors attribuée, classant les logements du plus économe au plus énergivore. Si ce diagnostic n’oblige pas à effectuer des travaux, il est en revanche un élément essentiel de négociation du prix de la transaction. Ainsi, un logement bien conçu, ou bien rénové, se vendra d’autant plus cher qu’il consomme peu.

 

Préserver son environnement

Les gaz à effet de serre jouent un rôle essentiel dans l’équilibre de notre climat. Ce sont eux qui absorbent une partie des rayons du soleil, et permettent à la température terrestre d’être ni trop froide, ni trop chaude. Certains gaz émis par l’activité humaine augmentent cet effet, et contribuent au réchauffement de la planète. Sur le long terme cela pourrait entraîner de nombreuses perturbations, fonte des glaciers, augmentation du niveau des océans, intempéries de plus en plus fréquentes…

En France, le chauffage est l’une des premières sources de gaz à effet de serre, avec environ un tiers des émissions nationales. Plus de la moitié des systèmes de chauffage fonctionnent grâce à des énergies dites fossiles (gaz, fioul) qui émettent directement des gaz à effet de serre. Cependant, le chauffage électrique, présent dans la majeur partie des nouvelles constructions, contribue lui aussi indirectement à ces émissions. En France, l’électricité est produite grâce au nucléaire, mais les centrales sont loin de pouvoir produire la quantité nécessaire. Ainsi, lorsque la consommation augmente en hiver, EDF est obligé d’utiliser des centrales thermiques qui elles dégagent de grandes quantités de CO2.

Réduire sa consommation, et ce quel que soit son système de chauffage, c’est donc réduire son émission de gaz, et contribuer à la lutte contre le dérèglement climatique terrestre.

Le bilan de Tom

Pour résumer, tout le monde trouve son compte dans les économies d’énergies:

– Moi, car je réduits mes factures et peux réaliser de réelles économies d’argent.

– Mon patrimoine, car étant économe il gagne en valeur.

– Mon environnement, car en diminuant ma consommation de chaufage je lutte contre le réchauffement climatique

 

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
0Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
 

Publié par Florian Brunet-Lecomte le 20/09/13

1 commentaire sur cet article

Abonnez-vous aux commentaires grâce au flux RSS ou au TrackBack de l'article.

  1. Commentaire de Edward // publié le 19 Août 14 à 9 h 10 min

    Un article de qualité, très complet et très explicite, ça aide beaucoup les gens à mieux gérer ses factures énergétiques. Merci pour pour ces trucs et astuces

Laissez un commentaire :